Mon entreprise est en difficultés que faire ?


Professionnels en difficultés, faire face aux difficultés en l'absence de solutions de financement


La vie, notamment des petites entreprises étant complexe, semée d'embûches, pleine d'incertitudes et d'aléas, conditionnée par des évènements que l'on peut maîtriser et d'autres pas. Il n'est donc pas rare, qu'une telle catégorie d'entreprise  soit soumise à des difficultés et de fortes pressions pouvant mettre en jeu sa pérennité comme  :

 

                              - la perte d'un client important

                              - un ou des impayés affectant dangereusement la trésorerie

                              - un sinistre important non couvert ou mal couvert par l'assurance

                              - une condamnation à la suite d'une procédure judiciaire

                              - une dette fiscale ou sociale lourde à assumer

                              - ne pouvoir engager un projet vital faute de solutions de financement

                              - votre banquier réduit ou annule vos concours bancaires

 

et la liste est loin d'être exhaustive.

 

Comment faire face à ces problématiques ? Bien sûr il existe d'innombrables solutions au service des entrepreneurs pour résoudre toutes ces difficultés, ces menaces. L'ensemble des Conseils de l'entreprise, des organismes de financements bancaires ou autres sont là pour apporter des solutions, des aides et le font bien au quotidien.

 

Il arrive toutefois, que parfois aucune de ces solutions ne soient possibles et que l'entreprise, de ce fait, se trouve dans l'impasse.

 

La vente à réméré avec faculté de rachat peut dans ce cas ultime, pour le dirigeant propriétaire d'un bien immobilier, être la dernière solution.

 

                                Encore faut-il, pour justifier de la pertinence de cette décision que   :

 

                              - la conservation de l'activité soit vitale pour ce dernier et notamment de ses revenus d'activité

                              - la sauvegarde du patrimoine de l'entreprise soit une nécessité

                              - la cessation d'activité n'ait pas des conséquences financières insurmontables pour l'avenir

                              - que l'éventuel projet soit vital pour la survie de l'entreprise

 


Mon entreprise est en difficultés comment la sauver ?


Mon entreprise est en difficultés que faire ? Le réméré pour la sauvegarde de l'activité et du patrimoine
Mon entreprise est en difficultés que faire ? Le réméré pour la sauvegarde de l'activité et du patrimoine

Le réméré est la vente TEMPORAIRE d'un bien AVEC la faculté de rachat à une date donnée et à un prix convenu fixé en l'acte notarié. L'acquisition est faîte par un investisseur dont la motivation n'est pas l'acquisition immobilière pour le long terme, mais la profitabilité à court terme de son investissement.

De ce fait, le réméré peut permettre un apport de trésorerie important et rapide sans la lourdeur, la complexité, l'obligation de  justifier de l'objet du besoin, des demandes de financements traditionnelles. Ces particularités font que le réméré peut s'imposer comme choix plutôt que la vente traditionnelle du bien avec tous les aléas qu'elle peut comporter (temps à trouver un acquéreur, financement de l'acquéreur)

 

Etant temporaire, cette vente à réméré à un terme pour la sortie (limitée à 5 ans dans les textes de Loi) de 24 à 36 mois dans les pratiques les plus fréquentes.

 

La sortie du réméré peut se faire  après les six premiers mois, et à tout moment avant le terme fixé en l'acte :

 

                                             - Soit par le financement du prix de rachat fixé en l'acte et  faire procéder à l'annulation de la vente.

 

                                             - Soit avec l'autorisation du propriétaire/investisseur notifiée en l'acte, de mettre en vente le bien au prix du marché ceci afin de solder le réméré et éventuellement récupérer un solde en trésorerie.

 

Les conditions de faisabilité de la vente à réméré sont liées à la valeur estimée ou expertisée du bien en regard des besoins et des frais inhérents à la vente d'un bien immobilier. La localisation du bien est importante car la liquidité de ce dernier, en cas d'irrévocabilité de la vente (non paiement des indemnités d'occupation, non usage de la faculté de rachat) doit être certaine (situation sur un marché de l'immobilier actif). Par ailleurs une des possibilités de sortie du réméré étant le financement du prix de rachat, les investisseurs sont attentifs à la capacité du vendeur à pouvoir à terme, emprunter, sans que cela soit rédhibitoire dans la mesure ou la mise en vente du bien sur le marché de l'immobilier est clairement affichée.

 


Petites entreprises en difficultés


Souplesse, rapidité, possibilité de prise en compte de situations complexes contrairement aux organismes traditionnels, caractérisent la vente à réméré pour la sauvegarde de l'entreprise et du patrimoine.

 

Si vous êtes dans une impasse

 

CONTACTEZ-NOUS