La vente avec faculté de rachat, le réméré c'est quoi ?


L'importance de la vente à réméré immobilier ou portage immobilier


Le réméré : par prévention vendre son bien avec la faculté de pouvoir le racheter.
Seuls face aux difficultés,

La vente avec faculté de rachat vous offre la possibilité de vous sortir de tout type de situation financière délicate en "cédant votre maison pendant une période donnée", et en évitant le risque d'une saisie immobilière.

 

Le produit de la vente vous permet de solder vos dettes, d'obtenir de ce fait la levée des éventuels fichages Banque de France, d'obtenir de la trésorerie pour rééquilibrer votre budget, retrouver la sérénité, atténuer le stress dû aux difficultés financières  au centre de tous vos problèmes, et  notamment, le plus souvent au surendettement. De la trésorerie complémentaire peut, selon les cas, être obtenue pour payer partiellement ou totalement les indemnités d'occupation, d'avoir de la trésorerie pour tous types de besoins ponctuels et éventuellement pour avoir un apport, déposée sur un compte séquestre utilisable au moment de l'usage de la faculté de rachat, pouvant faciliter ainsi l'obtention d'un nouveau crédit. Si le financement ne peut être obtenu, la vente du bien au prix du marché, vous permettrait de récupérer quelques fonds contrairement aux conséquences d'une vente aux enchères.

 

Par ailleurs, le réméré commence à la signature de l'acte chez le notaire pour se poursuivre jusqu'au terme fixé ou jusqu'à l'usage anticipé de la faculté de rachat. Notre rôle est aussi d'en suivre le bon déroulement.

Vous continuez à habiter dans votre maison

Gagnez du temps pour pouvoir rebondir et retrouver une situation financière pérenne, sans quitter votre logement

 

Demeurez ainsi dans votre maison pendant toute la période établie avec l'investisseur, et donnez-vous la chance de pouvoir rebondir et envisager de nouveaux projets


Témoignages


Monsieur D, habitant les Landes, après avoir été victime d'une escroquerie à la carte bancaire par un proche, a vu ses économies dilapidées pour un montant de 15.000 € et par ailleurs des dettes engagées pour 8000€.

Pour ce retraité de la SNCF, disposant d'une retraite modeste, le paiement des mensualités de son prêt pour des travaux souscrits quelques années auparavant, devenait impossible.

Vivant seul, sans aucun soutien familial, et devenu dépressif, il a attendu la mise en vente aux enchères de sa maison.

 

Par l'acceptation d'un réméré d'une durée de 15 mois dans l'urgence, nous avons pu :

1. Par prévention, obtenir du Tribunal un délai supplémentaire de trois mois pour régler le solde.

2. Trouver un investisseur.

3. Finaliser le règlement de la créance.

4. Obtenir de la banque de notre client, dans les six mois suivants, un nouveau prêt afin de régler le prix de rachat et faire annuler la vente.

 

Monsieur D a ainsi pu, grâce à nos recommandations et à notre intervention, sauvegarder sa maison et retrouver un équilibre financier.

 

 

Madame et Monsieur L, habitant une petite ville de Charente-Maritime étaient surendettés, et fichés FICP à la Banque de France. 

Harcelés par les créanciers et les huissiers, privés de solutions de financement, la vente aux enchères de leur maison semblait inéluctable à court terme.

 

Par l'acceptation d'un portage immobilier d'une durée de 18 mois, ce couple a pu :

1. Éviter la mise en vente de leur maison.

2. Régler leurs dettes.

3. Retrouver un budget équilibré.

 

Ils ont plus d'un an devant eux pour retrouver un financement qui semble pouvoir être accepté étant donné leurs revenus.

 

 

Monsieur R, gérant d'une petite société en région Bordelaise s'est vu fiscalement requalifier tant au niveau professionnel que personnel et attend le résultat du contrôle URSSAF qui a suivi.

Ne pouvant régler ses dettes fiscales et sociales, et étant propriétaires d'un bien de famille, Monsieur R a accepté de vendre avec la faculté de rachat ce bien.

 

Un investisseur ayant été trouvé, cette vente  d'une durée de 24 mois a permis à Monsieur R de. :

 

1. Régler ses dettes connues et provisionner celles à venir.

2. De renforcer la trésorerie de son entreprise.

3. D'investir dans du matériel.

4. De bloquer sur un compte séquestré une somme devant servir d'apport dans le prêt à solliciter pour le rachat de son bien.

 

Monsieur R, grâce au réméré, a pu et su profiter d'une situation délicate pour résoudre l'ensemble de ses difficultés du moment et se donner le temps pour pouvoir racheter sa maison familiale.


Pour en savoir plus, cliquez ci-dessous sur "Demande en ligne". Laissez-nous vos coordonnées

Nous répondrons à toutes vos questions